C’est quoi le RSA en France ?

Afin de pouvoir aider les personnes aux faibles revenus, l’État français a mis en place un système appelé RSA. Pour y bénéficier, vous devez respecter certaines règles et remplir quelques critères. Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir sur le RSA en France.

Quels sont ceux qui peuvent bénéficier du RSA ?

Le RSA (Revenu de Solidarité Active) est une allocation destinée aux personnes sans revenus ou presque afin qu’elles puissent subvenir à leurs besoins. Il est bien structuré et remplace l’API (Allocation de parent isolé) et le RMI (Revenu Minimum d’Insertion).

A découvrir également : Où et comment acheter des Bitcoins ?

L’obtention du RSA se fait en fonction de votre situation familiale, votre âge et votre résidence. Le bénéficiaire doit être sans emploi ou doit posséder une activité qui ne lui donne pas assez d’argent pour vivre décemment.

Toute personne vivant en France et ayant au moins 25 ans peut faire une demande pour bénéficier du RSA en France. Mais les étudiants, stagiaires d’entreprises ou élèves ne peuvent pas prétendre au RSA sauf s’ils ont leurs parents isolés. Cette allocation ne s’octroie pas non plus aux personnes sans ressources en congé sabbatique, congé parental et en congé sans solde.

A lire aussi : Comment allumer une machine à kebab ?

De plus, les individus vivant en France, mais ne possédant pas la nationalité peuvent profiter de cette aide. Pour les personnes originaires d’un des pays de l’Union européenne, la procédure est un peu différente. En effet, il est conseillé d’avoir une période d’activité d’au moins 3 mois en France avant de pouvoir faire votre demande.

Mais si vous êtes un étranger d’un pays ne faisant pas partie de l’Union européenne, la procédure est plus complexe. Il faudra justifier votre titre de séjour qui vous permet de travailler en France (datant de 5 ans au moins).

Quel est le montant du RSA en France ?

Le montant du RSA en France se détermine en fonction des ressources et de la composition du ménage du demandeur de cette allocation. Il se compose d’un montant fixe défini par l’État (RSA socle). Ce montant de base augmente pour les personnes qui élèvent seules leurs jeunes enfants. On parle alors dans ce cas de « RSA majoré ».

Depuis le 1er septembre 2016, l’allocation RSA socle a été fixée à 535 euros par mois pour les personnes vivant seules. Il est de 687 euros par mois pour ceux qui ont un parent isolé. Pour les couples, le montant est de 803 euros. Tous ces montants augmentent en fonction du nombre d’enfants que vous supportez.

Pour les individus salariés ou indépendants, le montant du RSA en France s’octroie en fonction des revenus de votre travail. Il s’agit ici du RSA d’activité. Le calcul du montant de ce type d’allocation prend aussi en compte des aides aux logements perçues et des bienfaits procurés par leurs habitations.