C’est quoi une cataracte secondaire ?

La chirurgie de la cataracte est une procédure de routine avec un taux très minime de risque et de complications postopératoires. Dès lors qu’elle a été opérée, la cataracte ne revient plus jamais. Cependant, une éventualité qui peut arriver est celle des cataractes secondaires. Comprenons ensemble ce que c’est.

Définition d’une cataracte secondaire

La cataracte secondaire ou fibrose capsulaire est une condition très courante de l’aggravation visuelle. Elle survient de nombreuses années après la chirurgie de la cataracte principale et est causée par une réaction cellulaire à la présence du cristallin artificiel positionné pour corriger le trouble d’origine.

A lire également : Comment attraper le ver solitaire pour maigrir?

Les symptômes d’une cataracte secondaire

Le patient souffrant de cataracte secondaire présente des symptômes similaires à ceux ressentis pour une cataracte réelle. Il s’agit de :

  • La diminution de l’acuité visuelle ;
  • Une diplopie (vision fractionnée) ;
  • L’aggravation de la perception de la netteté des couleurs ;
  • Une sensation d’éblouissement (photophobie) ;
  • Une sensation de vision floue ;
  • L’augmentation des myodésopsies (les soi-disant « mouches volantes », filaments gênants qui oscillent dans le champ de vision).

A lire également : C’est quoi un chirurgien général ?

Comment est corrigée une cataracte secondaire ?

Pour corriger une cataracte secondaire, il a été développé une technique chirurgicale simple, rapide et absolument indolore : la capsulotomie. L’opération est réalisée avec un laser YAG et ne dure que quelques minutes. Bien entendu, l’intervention est pratiquée après anesthésie de l’œil avec des gouttes oculaires.

Le laser ne fait rien d’autre que percer une petite cavité au centre de la capsule arrière. De cette façon, la vision revient nette. Pour corriger les cataractes secondaires, il n’est donc pas nécessaire de rouvrir l’œil.

A noter que, les cataractes secondaires ne peuvent pas être guéries avec des gouttes oculaires car le sac capsulaire est affecté par l’épaississement et l’opacification. La seule solution possible est la correction chirurgicale.

Quelles complications peuvent survenir ?

Comme il s’agit d’un traitement au laser, il est possible que le patient ressente une brûlure ou un peu d’inconfort dans les toutes premières heures après la correction. Les complications peropératoires sont très rares, mais il est toujours bon que le patient soit informé. Il y a des risques d’altération de la lentille en raison du laser. Dans de très rares cas, des infections ou un décollement de la rétine peuvent également se produire. Les cataractes secondaires peuvent réapparaître dans de très rares cas. Il est de même, possible de les opérer à nouveau sans problème particulier.

Temps de récupération

Les activités normales peuvent être reprises immédiatement même si parfois vous remarquez des corps en mouvement à l’intérieur de l’œil (taches, points flottant devant le champ visuel) qui s’estompent en quelques semaines. Pour les cataractes secondaires, le temps de récupération est relativement court, vous pouvez donc vous attendre à améliorer votre vision après quelques heures. Comme pour toute chirurgie, cependant, il est conseillé d’appeler l’ophtalmologiste si la vision s’aggrave plus tard.