Comment bien vendre sa voiture à un particulier ?

La vente de sa voiture est une situation qui s’impose très souvent dans la vie des automobilistes. Vendre sa voiture peut être due à plusieurs raisons. Il peut, par exemple, s’agir d’une difficulté financière, l’achat d’une nouvelle voiture, etc. Cependant, tout le monde n’a pas une habileté à vendre une voiture. Pour y arriver, il suffit de suivre quelques étapes. Dans cet article, nous vous proposons un guide pour bien vendre votre voiture à un particulier.

Faire connaissance des lois et des vices relatifs à la vente d’une voiture

Pour vendre sa voiture, il est essentiel de consulter le code civil. L’article 1641 stipule qu’en cas de vente « le vendeur d’une voiture est tenu de la garantie à raison des défauts cachés de la chose vendue qui la rendent impropre à l’usage qu’on la destine ». Lorsque l’acquéreur de votre voiture constate des vices cachés, il peut annuler la vente. Pour le faire, il dispose de 2 ans. Pour se protéger d’éventuelles situations, le vendeur peut indiquer dans le contrat de vente que le véhicule est vendu en l’état et sans garantie.

Lire également : Comment acheter une voiture d'occasion sans argent ?

Veuillez à la bonne présentation du véhicule

Pour s’assurer une vente en un rien de temps, votre véhicule doit avoir une belle allure. En effet, vous avez plus de chances de votre une voiture propre qu’une voiture où l’aspirateur n’a pas effectué de visite. Ainsi, veiller au nettoyage intérieur et extérieur du véhicule. Polissez la carrosserie et vérifiez l’état des pneus. Aussi, assurez-vous du bon fonctionnement des équipements. Toutefois, rester dans la légalité et ne faites pas passer votre véhicule pour meilleur qu’il n’est pas.

Lire également : Quelle remise chez Peugeot ?

Permettez à l’acquéreur d’effectuer un essai routier

Pour déceler les défauts mécaniques lors de la vente de voiture entre particuliers, il s’avère indispensable d’effectuer un essai. Une carrosserie impeccable n’est pas gage d’une mécanique en forme. Alors lorsque l’acquéreur souhaite effectuer un test, ne lui refusez pas. Un refus peut être à l’origine de la naissance de plusieurs doutes relatifs à la santé mécanique de votre véhicule. Dans cette logique, vous devez aussi disposer d’un carnet d’entretien à jour.

Effectuez les démarches administratives nécessaires

Pour mener à bien votre démarche, vous aurez besoin de plusieurs documents. Il s’agit en effet du formulaire de déclaration de cession, du certificat de situation administrative, d’une preuve de contrôle technique et de la carte grise. Le formulaire de déclaration de cession doit être signé en deux exemplaires par les deux parties. Quant à la carte grise, elle doit être barrée avec une indication sur la date de la vente. Lors de la vente de votre voiture, vous devez aussi assurer un paiement sécurisé (par chèque ou en espèce).

Comment acheter une voiture avec une société ?

Souhaitez-vous acquérir une voiture avec votre entreprise ? À l’exception des micro-entrepreneurs et des autoentrepreneurs, l’acquisition d’un véhicule est possible sur le compte de toutes les ...