spectacles - Le temps qu'il faut - Pierre-Yves Chapalain

Absinthe

 

 

Spectacle créé le 4 novembre 2010 au Nouveau Théâtre – Centre dramatique national de Besançon et de Franche-Comté
Le texte est publié aux Solitaires Intempestifs

Texte et mise en scène Pierre-Yves Chapalain
Avec Patrick Azam, Philippe Frécon, Perrine Guffroy, Laure Guillem, Yann Richard, Airy Routier, Catherine Vinatier, Margaret Zenou & la voix d’Annie Mercier
Scénographie Marguerite Bordat
Collaboration artistique Yann Richard
Musique & paysage sonore Yann Le Hérissé et Frédéric Lagnau
Création lumières & direction technique Grégoire De Lafond
Perruques et maquillage Nathalie Regior
Collaboration à la ventriloquie Michel Dejeneffe
Construction Patrick Poyard et Pedro Noguera
Réalisation des costumes Florence Bruchon et Sara Bartesaghi-Gallo
Administration de production Juliette Roels assistée de Céline Settimelli

Télécharger le dossier Absinthe


Une histoire de famille… Lorsque la pièce commence, Absinthe, la fille de la maison, a quelque chose en elle qui la tourmente… Sous l’apparence d’une famille ordinaire est peut-être en train de se révéler quelque chose d’extraordinaire… Un peu comme une « Electre » d’aujourd’hui, Absinthe n'est pas prête à laisser son entourage tranquille… « Elle qui était si gentille… » Pourquoi ?

Du fond du passé, Absinthe ramène à la surface des histoires, des faits, auxquels nul ne semble vraiment s’intéresser. Elle ne parvient pas à nommer précisément ce dont il s’agit, mais elle a ce pouvoir de chanter le « non encore connu ». Un chant lui monte de l’oubli, un chant qu’elle laissera sortir, tranchant comme une vitre brisée.

« Qu’est-ce donc en nous qui ment, vole, assassine ? Quelle partie de moi-même trompe l’autre ? »  -  Georg Büchner, Lenz

L'histoire d'Absinthe est comme un jeu qui cherche à voiler/dévoiler une espèce de nature plus profonde, implacable, qu'il est nécessaire de connaître, comprendre aussi peut-être (essayer du moins) pour s’en affranchir, pour dégager l’horizon… Et trouver peut-être quelque chose de beau !

 

Production déléguée Le temps qu’il faut,
Partenaires en co-production avec le Nouveau Théâtre - Centre dramatique national de Besançon et de Franche-Comté, le Théâtre de la Bastille, la Comédie de l’Est – Centre Dramatique Régional d’Alsace, le Théâtre de la Coupe d’Or – Scène conventionnée de Rochefort, avec l’aide à la production d’Arcadi, du Ministère de la culture et de la communication – DRAC de Bretagne, l'aide à la production et à la diffusion du Fonds SACD Théâtre et le soutien de l’ADAMI. 


Tournée 2010/2011 :

  • Du 4 au 10 nov. 2010 au Nouveau Théâtre – Centre dramatique national de Besançon    
  • Les 9 et 10 déc. 2010 à La Comédie de l’est – Centre dramatique régional d’Alsace, Colmar
  • Du 13 jan. au 11 fév. 2011 au Théâtre de la Bastille, Paris
  • Les 15 et 16 fév. 2011 au Théâtre de la Coupe d’Or – Scène conventionnée de Rochefort 
  • Du 29 mars au 2 avril 2011 au Nouvel Olympia - Centre dramatique régional, Tours