Collaborateurs artistiques - Le temps qu'il faut - Pierre-Yves Chapalain

Yann Richard

collaborateur artistique

Il organise des festivals de musique puis collabore à l’association Théâtrales. Il intègre la compagnie de Sylvain Maurice puis devient son conseiller artistique au Nouveau Théâtre de Besançon. Il participe aux créations de « L’Adversaire », « Ma Chambre », « Œdipe », « Les Aventures de Peer Gynt », « Don Juan revient de guerre » et « Dealing with Clair ». Il collabore à la création de « Des Utopies ? », spectacle écrit et mis en scène par Sylvain Maurice, Oriza Hirata et Amir Reza Koohestani. Il travaille avec Gildas Milin sur « Machine sans cible » et « Toboggan », avec Joachim Latarjet sur « Le Chant de la Terre », « Songs for my brain » et « La Petite fille aux allumettes », avec Pierre-Yves Chapalain sur « La Lettre », « La Fiancée de Barbe-Bleue », « Absinthe », « La Brume du soir » et « Outrages », avec Gérard Watkins sur « Europia, fable géo-politique » et « Je ne me souviens plus très bien » et avec Matthieu Cruciani sur « Un beau ténébreux »..

 

Tal Agam

créatrice son

En 2001 Tal Agam sort de l'Institut des Arts de Diffusion en Belgique avec un diplôme d'ingénieur du son. Elle continue son cursus à Southbank University à Londres avec un Master en Acoustique Architecturale et Environnementale. Elle débute son parcours professionnel aux côtés de Wim Vandekeybus, en tant que régisseuse son pour le spectacle 'InAsMuch as Life is Borrowed », dont la musique est composée par Marc Ribot. Elle continue en collaborant sur sa nouvelle création en 2001 « Scratching the Inner Fields ». Puis elle travaille au sein de la compagnie de théâtre de rue Décor Sonore En 2009 elle rejoint le théâtre équestre Zingaro de Bartabas pour les créations sonores de « Darshan » et « Calacas ». Elle travaille aussi avec Mireille Perrier sur sa deuxième création « J'Habite une Blessure Sacrée » coproduite par la Maison des Métallos.
En Novembre 2012, elle rencontre Pierre-Yves Chapalain et fait la création sonore et spatiale de son texte et mise en scène « La Brume du Soir » en parallèle à sa création pour le spectacle mis en scène par François Rancillac « Nager ,Cueillir » de Gilles Granouillet, pour Traveling 94 épisode 2.

Eric Soyer

scènographe et créateur lumière

Après des études autour des architectures éphémères  à l’Ecole Boulle, il conçoit des scénographies et des éclairages pour de nombreux metteurs en scène et chorégraphes sur les scènes d’Europe. Il entame une collaboration avec l’écrivain, metteur en scène Joel Pommerat en 1997 qui se poursuit aujourd’hui autour de la création d’un répertoire de vingt spectacles de la compagnie Louis Brouillard plusieurs fois récompensée.
Il signe une dizaine de projets depuis 2006 avec la société Hermès pour qui il crée les espaces lumineux du Salon de Musique, pièces musicales et chorégraphiques uniques avec de nombreux chorégraphes invités dans les capitales internationales. Son activité s'élargit aussi aux arts de la rue avec le collectif bonheur intérieur brut, à la musique avec la chanteuse française Jeanne Added et à l’opéra contemporain avec différents compositeurs. Il reçoit le prix de la critique journalistique française pour son travail en 2008 et en 2012. 

 

Grégoire de Lafond

créateur lumière

Après une formation initiale en vidéo, BTS Audiovisuel de Villefontaine, il s’oriente vers le spectacle vivant. Il découvre le métier dans des structures telles que, la compagnie UPPERCUTheâtre, le CNCDC de Châteauvallon, la SMAC de l’Oméga Live.  Après avoir travaillé avec des éclairagistes tels que Jean-Louis Barletta, Lauriano De La Rosa, Yvan Mathis et Jean Pascal Pracht, il fait ses premières créations.
Mais, c’est surtout la rencontre avec Philippe Berthome lors de sa formation de régisseur à l’ISTS (Avignon), qui fut son tremplin vers la création. Depuis, il l’assiste régulièrement sur de nombreux projets comme Melancholia et 7 secondes de Stanislas Nordey, La Traviata de Jean-François Sivadier, Les Fêtes Maritimes de Douarnenez … Par la suite, il rencontre Marguerite Bordat et intègre la compagnie de Pierre-Yves Chapalain avec qui il travaille pour La Lettre, La Fiancée de Barbe Bleue, Absinthe, La Brume du Soir et Outrages.
Depuis, il a fait la mise en lumière de Sicillia et Le Temps des Garçons de Clyde Chabot. Il travaille également pour de jeunes compagnies comme Pierre-Marie Baudouin sur l’instruction, la compagnie Fitorio Theâtre pour le Feuilleton d’Hermès, et il crée la lumière et la scénographie pour L’histoire de Léa de Léo Cohen Paperman.

Géraldine Foucault

créatrice son

Elle termine sa formation au TNS en 2007. Elle poursuit une fidèle collaboration avec Alain Mahé, compositeur et musicien, dans les spectacles de François Verret Sans Retour, Pierre Meunier Du fond des gorgesSexamorKo Muroboshi Krypt, Daniel Jeanneteau Les Aveugles dans lesquels elle participe à l’élaboration du spectacle. Elle prend part seule au travail de création sonore en danse pour François Verret Do you Remember, Cabaret, au théâtre avec Guillaume Vincent La nuit tombe…, Le petit Claus et le grand Claus, Pauline Ringeade Le Schmürz ou les Bâtisseurs d’Empire, Assoiffés, Mathieu Roy Drames de Princesses, Amour Conjugal. En novembre 2014, elle présente, une pièce chorégraphique et sonore Reprise, écrite et interprétée en collaboration avec Yasmine Youcef. Par ailleurs, elle travaille en tant que régisseuse en tournée nationales et internationales des spectacles dont elle fait ou suit la création, mais également en régie d’accueil au Festival In d’Avignon depuis 2007. Elle se forme à l’IRCAM en 2009, et y revient avec La nuit tombe… et Les Aveugles. Elle suit également un projet musical belge KO’N’RV où elle accompagne les musiciens en live. Début 2011, elle crée, en collectif, une compagnie basée à Strasbourg, L’Imaginarium.

Mariusz Grygielewicz

scénographe

Il est diplômé de l’Ecole Supérieure des Beaux-arts de Marseille-Luminy. Avant de venir en France, il a étudié́ la psychologie et les lettres modernes à l’Université de Bialystok en Pologne. Il a été co-fondateur et co-directeur artistique pendant huit ans d’une galerie d’art contemporain à Marseille, la galerie RLBQ (Reposer La Bonne Question) où il a participé à l’organisation d’une quarantaine d’expositions et d’évènements artistiques. Actuellement, il est professeur d’art plastique à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris La Villette.
Son travail artistique est nourri de toutes ces expériences. Il pratique l’installation, la sculpture, la vidéo, la photographie, la musique et l’écriture. Il croise les médiums, les formes, pour évoquer le monde comme les territoires physiques et mentaux de nos utopies. Il explore les endroits où l’Histoire collective et les sentiments personnels se confondent et se confrontent en provoquant le désir, l’exaltation, l’apathie ou l’angoisse.

Fréderic Plou

régisseur général 

Après une formation initiale de régie plateau au CFPTS, il fait ses armes comme machiniste à la Comédie Française, au Lido et au Théâtre des Champs Elysées, puis il travaille avec des lieux de plus petites tailles et fait ses début comme régisseur général. Il travaille aussi avec les compagnies de Laura Scozzi, Paul Desveaux, Daniel Mesguish, Pierre-Yves Chapalain, et plus récemment avec la compagnie La Rousse, Pour ainsi dire (Philippe Dorin & Sylviane Fortuny), Le Phare (Olivier Letellier). Il est aussi régisseur vidéo et général auprès de Yann-Joël Collin et de la compagnie Jackie Pall.

Elisabeth Cerqueira

costumière

Elle s'est formée à la Chambre syndicale de la haute couture parisienne, à l'AICP école internationale de coupe de paris et à l'ATEC école de costumes de théâtre. Elle parfait son activité en suivant des formations en broderie, en teinture et en création textile. Elle a partagé les aventures théâtrales des metteurs en scène tels que Mouchkine, Bartabas, Jeanneteau, Bezace, Didym, Demarcy-Mota, Awat, Pommerat, Cervantes, Adrien, Bigot et Cottu, le collectif Les chiens de Navarre, L'avantage du doute...Elle transmet son savoir en animant des cours de couture et de création textile pour adolescents et adultes.
Elle expose régulièrement ses créations textiles dans des galeries, des centres culturels et dans des ateliers d'artistes.